Skip to Content

Thursday, September 19th, 2019

Après Singapour, l’Essec s’installe à Rabat

Closed
by April 26, 2017 General

essec_rabat_010.jpg

En choisissant Rabat pour abriter le nouveau campus international de l’Essec, le top management de l’école française compte accompagner le déploiement de la stratégie du Maroc vers le continent africain (Ph. Bziouat)

Après Singapour, la prestigieuse école française de management l’Essec ouvre son deuxième campus international à Rabat. Il est situé à la plage des Nations à Golf Resort, projet Prestigia dans la commune urbaine de Bouknadel. La cérémonie d’inauguration a eu lieu, vendredi dernier, en présence de Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la Gouvernance.

«Ce campus, baptisé Essec Afrique-Atlantique, a pour ambition de former les managers de demain pour l’Afrique», a indiqué son DG, Thierry Sibieude. Pour ce faire, le campus de Rabat entend travailler en partenariat avec les meilleures institutions africaines spécialisées dans la formation à la gestion et à l’entrepreneuriat, est-il précisé. Pour commencer, le campus marocain va offrir aux bacheliers le Global BBA, une formation en 4 ans tournée vers l’international.

C’est un cursus qui permet la formation des managers opérationnels avec une bonne connaissance de la réalité de l’économie africaine. La première promotion, composée de 15 étudiants, poursuit déjà sa formation provisoirement dans les locaux de l’UIR et va rejoindre le nouveau campus en septembre prochain. Après deux ans, les étudiants de Rabat vont passer au minimum un semestre sur le campus de Cergy en France ou celui de Singapour.

Le Global BBA prépare à une grande variété de métiers dans tous les secteurs d’activité: audit, conseil, communication, management de projet, finance… ce qui favorise l’intégration de près de la moitié des lauréats au marché de l’emploi. «Le reste intègre un master à l’Essec Business School ou dans les institutions les plus prestigieuses comme Warwick Business School, London School of Economics…», est-il indiqué. Tout au long de ce cursus, «les étudiants du campus marocain vont suivre les mêmes enseignements que leurs camarades qui débutent leur parcours en France ou à Singapour.

Et ils passeront les mêmes examens dans des conditions identiques», précise Thierry Sibieude. Les frais de scolarité sont payants pour un coût annuel dépassant 120.000 DH (12.000 euros) non compris les dépenses d’hébergement. En plus des bâtiments pédagogiques, le campus de Rabat est doté également d’une résidence.
L’investissement mobilisé pour la construction de ce campus de 6.000 m2 avoisine 52 millions de DH, non compris le foncier et les équipements, indique Ezzoubair Ghaleb, DG région nord à Prestigia.

 

 

Previous
Next