Skip to Content

Saturday, September 21st, 2019

Joli coup : Air France signe un partenariat avec Singapore Airlines

Closed
by April 12, 2017 General

Ce n’est pas l’accord espéré par Air France au début des négociations il y a près de 18 mois, mais il n’en demeure pas moins important et prestigieux pour la compagnie française. Selon nos informations, Air France et Singapore Airlines ont signé un accord commercial dit de partages de codes qui permet à la compagnie française de proposer à ses clients une meilleure desserte de l’Australie et de certaines villes d’Asie du Sud-Est. Ces discussions avaient été révélées dans nos colonnes il y a un an. L’annonce pourrait intervenir ce jeudi.

Amélioration de la desserte de l’Australie

Cet accord qui sera mis en place à partir de fin avril, permettra à Air France de placer son code « AF » sur les vols de Singapore Airlines à destination de Sydney et Melbourne en correspondance, à Singapour, avec les vols d’Air France en provenance de Paris. Il s’agit d’un bon coup pour Air France, car depuis l’arrêt du partenariat avec Qantas en 2013, au moment du rapprochement de la compagnie australienne avec Emirates, le transporteur tricolore n’avait plus de partenaire fort sur ces deux destinations australiennes. Les passagers d’Air France étaient obligés en effet de passer par d’autres escales asiatiques (il n’y a aucun vol direct entre l’Europe et l’Australie en raison de la distance) comme Séoul et Hongkong. Des routes moins pratiques que celle transitant par Singapour comme c’était le cas avec Qantas.

Cet accord sera également mis en place pour les vols à destination de Kuala Lumpur et Penang en Malaisie et Phuket en Thaïlande exploités par Silk Air, une filiale de Singapore Airlines. En contrepartie, Singapore Airlines pourra mettre son code « SQ » sur 5 lignes domestiques et 5 lignes européennes d’Air France au départ de Roissy, en correspondance avec ses vols en provenance de Singapour.

Une deuxième étape pourrait concerner un accord sur les systèmes de fidélité des deux compagnies.

Les négociations portaient sur un accord beaucoup plus ambitieux

Cet accord a été d’autant plus long à se décanter que les deux compagnies appartiennent à des alliances différentes. Singapore Airlines est membre de Star Alliance, (Lufthansa, United…), une alliance rivale de celle d’Air France et de KLM, membres de Skyteam. En effet, Star Alliance est très stricte sur les possibilités accordées à ses membres de collaborer avec des compagnies d’une alliance concurrente. Principal concurrent d’Air France, Lufthansa a veillé pour que cet accord avec Air France n’aille pas trop loin.

Et c’était bien le projet de la compagnie française. Il y a plus de 18 mois, les discussions étaient d’une autre ampleur puisqu’elles portaient sur la sortie de Singapore Airlines de Star Alliance pour la faire entrer dans Skyteam, et sur la mise en place d’une coentreprise, un système de partages de coûts et de recettes qui constitue le plus haut degré de coopération commerciale dans le transport aérien. Cela aurait été un coup de maître pour Air France qui n’a pas de gros partenaire dans la région. Singapore Airlines n’a pas franchi le pas et s’est rapprochée de Lufthansa en signant une telle coentreprise.

Previous
Next