Skip to Content

Wednesday, August 21st, 2019

TECHNIQUE DE TRANSFORMATION: La méthode de « Singapour » appréciée

Closed
by September 28, 2017 General

Dans le souci d’apporter une technique plus efficace dans la formation de base, l’Association d’appui aux comités de base a effectué des recherches dans le domaine de l’éducation afin d’contenir un résultat meilleur. L’Association a pour slogan : « apprendre à lire et à écrire dans un intervalle de temps très court ».

A côté de nos langues maternelles qui nous permettent désormais d’assurer la formation scientifique de base grâce aux documents conçus pour l’application et l’adaptation de la méthode pédagogique par nos ministères de tutelle, il est important d’améliorer le système d’apprentissage de la langue française qui demeure la langue officielle de communication avec le monde entier.

Soucieux de cela, l’Association d’appui aux comités de  base composée de cadres scientifiques notamment des professeurs avérés de  l’expérience étrangère, vient d’introduire un système d’apprentissage très pratique appelé ‘’méthode de Singapour’’.

Pour l’association, pour l’apprendre avec cette méthode inédite il y a deux choses : connaitre et savoir écrire les six (6) voyelles : i ; o ; u ; e ; a ; y et les 2O  consonnes qui sont  b ; c ; d ; f ; g ;h ; j ;k ;l ;m ;n ;p ;q ;r ;s ;t ;v ;w ;x et une troisième étape qui consiste à combiner les deux c’est-à-dire consonne-voyelle, consonne-consonne. La base de cette phase est caractérisée par la manière d’obtenir des objectifs en s’appuyant uniquement sur le mouvement des lèvres. Cette technique permet de prononcer par exemple le son « b » en procédant de la manière suivante : je connais «b » je sais que pour prononcer «b » les lèvres supérieures et inférieures sont en contact, je les gardes à cette position transitoire. En relâchant j’essai de prononcer « i » ainsi le son « bi » apparait de façon presque involontaire.

En résumé, il suffit de maitriser les voyelles et les consonnes pour être capable de lire n’importent qu’elle combinaisons et bonjour la lecture. En fait, l’AACB bien propager cette méthode à travers la ville de Bamako et pourquoi pas tout le Mali : « notre objectif est d’améliorer le système d’apprentissage qui existe déjà, voilà pourquoi nous avons testé cette méthode avec bonheur dans la commune  de Dialakoroba. Vous savez, les recherches ont prouvé que la méthode de Singapour est la meilleur au monde ».

Amadou Kodio         

Copyright Malijet © 2008 – 2017. Tous droits réservés

Source: La lettre du Mali

Previous
Next