Skip to Content

Wednesday, December 11th, 2019

Singapour redonne le sourire à Airbus en s'offrant des Caracal

Closed
by November 8, 2016 General

Singapour vient d’apporter un cinglant camouflet à la Pologne en achetant une douzaine d’hélicoptères tactiques Caracal environ à Airbus Helicopters à l’issue d’un “processus d’évaluation rigoureux”, selon un communiqué du ministère de la Défense singapourien publié lundi. Cela va être encore plus difficile à Varsovie de justifier l’abandon brutal des négociations pour l’achat de 50 Caracal avec le constructeur européen alors que l’Ile-Etat est l’un des clients les plus exigeants au monde en matière de fourniture de programmes de défense. Singapour a en outre passé commande auprès de Boeing pour des CH-47F Chinook.

Les Super Puma en service depuis 1983

Le ministère n’a pas précisé le montant de ces deux contrats ni la quantité d’hélicoptères commandés. Les Caracal remplaceront la flotte de Super Puma en service dans l’armée de l’air singapourienne (RSAF) mais en nombre moindre. “Les H225M et CH-47F disposent de meilleures capacités d’emport et de portée, et permettront aux RSAF de répondre aux besoins de transport des forces armées de Singapour plus efficacement avec moins d’hélicoptères et moins d’hommes”, a précisé le ministère de la Défense. Le montant total du contrat atteindrait un peu moins d’un milliard de dollars, selon les agences de presse AFP et Reuters.

“Les nouveaux H225M et CH-47F vont remplacer les Super Puma et Chinooks les plus anciens de l’armée de l’air de la république de Singapour (RSAF), qui sont en service respectivement depuis 1983 et 1994 et deviennent obsolètes”, a indiqué le ministère de la Défense de Singapour.

La décision avait été repoussée après le crash d’un hélicoptère Super Puma d’Airbus Helicopters en Norvège en avril dernier. Les hélicoptères seront destinés notamment aux opérations de sauvetage, d’évacuation médicale et d’assistance humanitaire, a détaillé le ministère.

Previous
Next