Skip to Content

Sunday, December 15th, 2019

Un Belge condamné à cinq ans de prison à Singapour pour avoir tué son fils

Closed
by August 22, 2016 General

Un expatrié belge à Singapour a écopé de cinq ans de prison lundi pour avoir drogué et étouffé à mort son fils de cinq ans en octobre.

Philippe (Marcel Guy) Graffart a plaidé coupable. Selon les faits exposés par l’accusation, il avait tué son fils en lui faisant ingérer des médicaments et l’avait ensuite étouffé avec un coussin.

Le juge a qualifié les faits comme ayant causé «une peine incommensurable et de la souffrance à tous ses proches».

Philippe Graffart était à la tête du département investissements de Nordea, et était engagé dans une bataille juridique avec son ex-épouse au sujet de la procédure de divorce.

L’enfant avait été retrouvé mort le 6 octobre. Après avoir tué son fils, le père avait tenté de se suicider en voiture contre le mur d’un tunnel sur une voie rapide.

Le Belge a subi un examen psychiatrique, à l’issue duquel il est apparu qu’il souffrait de troubles dépressifs majeurs au moment des faits, «qui ont altéré sa réflexion et sa capacité de jugement».

Sa défense s’est exprimée devant la cour, déclarant qu’il regrettait ce qui s’est passé.

Il encourait une peine de maximum dix ans de prison.

Previous
Next